A propos

C'est toujours compliquer de parler de soi.  

 

Alors je serai bref et précis.

(De toute manière pour ceux qui veulent il y a ma bio en dessous )

 

La danse, je l'ai commencée à  l’âge de 15 ans, époque pendant laquelle je comblais tous mes temps de "loose" à m’entrainer. Plus tard, je me suis intéressé à d'autres danses, au théâtre, théâtre d'objet/physique et tout autre forme d'art - ou pas - qui pouvaient m'inspirer.

Aujourd'hui la danse, la chorégraphie, l'interprétation, la scène ne sont plus que ma passion elles sont aussi mon métier. Je les pratique toujours avec autant d'envie et d'estime. 

 La vitrine de John Degois est donc dédié à  mon travail en tant que chorégraphe, porteur de projets, danseur, interprète, pédagogue, explorateur,  initiateur etc.

 

A la vôtre.

 

John Degois

Biographie :
John Degois est issu de la Danse Hip hop qu'il rencontre en 1995. C'est premier pas ils les apprend avec Thnoy Maskot et les partagent avec son groupe Sanrancune.
Il passe par la suite quelques années dans le milieu du showbiz et sillonne alors l’Europe à la rencontre de différents univers tel que Daft Punk, les 10 commandements, West Side Story etc...

Ce parcours fait de découvertes et de kilomètres l’amène à renouer avec le monde de la création et des compagnies. A partir de 2006 il côtoiera plusieurs chorégraphes tel que Sébastien Le Francois, Dominique Boivin etc... Encore aujourd'hui il foule les planches avec Barbe neige et les 7 petits cochons au bois dormant de Laura Scozzi.

 

Passant par des rôles de plus en plus étoffés, il acquiert la maturité et l’expérience qui lui donne envie de créer ses propres spectacles.

En 2010 il crée sa première pièce, un solo intitulé J'ai tout compris mais faut qu'on m'explique. Ce dernier - fort de son succès – lui donnera l'envie de continuer sur cette lancée. Il créera par la suite Chamaillerie et Ma nuit américaine.

Mais c'est en 2017 qu'il s'affirme avec la création Tandem. En effet, il trouve son écriture de plus en plus étoffé qu'il nommera par ailleurs « filmographique ». En même temps, il crée la compagnie Des pieds au mur.

Depuis il multiplie les projets. Entre 2015 et 2018 il est accueilli en résidence territoriale dans le cantal. Il y crée les Impromptus (forme chorégraphique improvisée in-situ) ainsi que De bois et... (pièce chorégraphique pour l’extérieur) avec laquelle il participe à de nombreux festivals de renom tel que Chalons dans la rue ou encore le festival d'Aurillac.

Il est aussi sollicité pour des projets en hôpital tel que la Butte verte de Ville Evrard ou Henri Mondor de Créteil pour lesquels il est soutenu par la DRAC île de France, le Département de Seine St Denis, le CCN de Créteil etc...

 

Curieux, passionné, ouvert, John Degois développe une sensibilité artistique axée sur la recherche permanente et la transversalité artistique.

En parallèle à tout ça, il collabore avec de nombreux réalisateurs pour créer des courts films de danse qu'il nomme Vignettes Chorégraphiques. Avec ces derniers, il accède à de nombreux festivals de renom tel que Urban film festival, COORPI, il y sera même nominé en 2017 au World Of Dance dans la catégorie « Best international Choreographer ».

 

A ce jour John Degois continue son parcours artistique avec toujours la même motivation, avec la même envie et son moteur principal : l' humain.