Ma Nuit américaine

«Un tournage de film ça ressemble exactement au trajet d’une diligence au Far West. D’abord, on espère faire un bon voyage et puis, très vite, on en vient à se demander si on arrivera à destination.» François Truffaut

A mon sens, cette phrase résume très justement le parcours de chaque artiste face à l’élaboration d’un projet artistique. Le titre est justement un clin d’œil au film «La Nuit américaine» de François Truffaut, qui m’a beaucoup inspiré. Je définis mon second solo comme une mise en abyme du processus de création. J’ai voulu mettre en avant les différentes étapes techniques et mentales par lesquelles passe l’artiste et montrer comment il se retrouve entraîné dans les turbulences créatives, administratives, humaines et économiques qui entourent un spectacle.A la base, l’intention de l’artiste se résume brièvement à l’envie de danser.Création conçue comme un working progress, l’enjeu a justement été de raconter un ressenti concret, une histoire au plus proche de la réalité, tout en invitant le spectateur à laisser aller sa propre imagination grâce à une danse qui est la mienne.

Revue de presse

Ma nuit américaine

Chorégraphie / interprétation : John Degois - Collaboration artistique : Dominique Boivin - Regard complice : Nancy Rusek - Ingénieur du son : Stéphane Trinh

Production : Garde Robe - Coproduction : Théâtre de Suresnes Jean Vilar / Cités danse connexions, Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines (Fondation de France - Parc de la Villette avec le soutien de la Caisse des Dépôts et de l’Acsé) . Avec le soutien du CND Pantin dans le cadre de l’Accueil Studio.